Les psaumes sont des poèmes chantés; ils expriment la prière d’hommes et de femmes qui ont vécu il y a très longtemps mais, les psaumes trouvent une grande actualité dans nos vies. Joie, colère, supplication, gratitude, désir de vengeance, voilà des émotions que le psalmiste n’a pas peur d’exprimer. On pourrait légitimement se demander ce que nous devons faire de nos émotions quand nous prions. Faut-il les mettre de côté ? Est-ce bon de les laisser nous submerger ? Le psalmiste, lui, n’a pas peur de crier vers Dieu avec ses tripes. “Mon cœur et ma chair sont un cri vers le Dieu vivant !” (Ps 83, 3) ou plus tristement : “pourquoi me rejeter, Seigneur, pourquoi me cacher ta face ? Malheureux, frappé à mort depuis l’enfance, je n’en peux plus d’endurer tes fléaux” (Ps 87, 15-16). L’espérance n’est cependant jamais loin. “Seigneur mon Dieu, tu es mon espérance, mon appui dès ma jeunesse.” (Ps 70, 5)

Les 150 psaumes de l’Ancien Testament ont pour prélude : Heureux est l’homme qui n’entre pas au conseil des méchants,” (Ps 1, 1) et comme point d’orgue : Et que tout être vivant chante louange au Seigneur ! Alléluia !” (Ps 150, 6)

Prier avec les psaumes, c’est s’insérer dans une chaîne continuelle de prière depuis le psalmiste jusqu’à aujourd’hui. Les juifs prient avec eux, les chrétiens les chantent, les moines, les religieux, les prêtres et de nombreux laïques se sont engagé à prier chaque jour les différents offices basés essentiellement sur les psaumes (Laudes le matin, milieu du jour, vêpres le soir, complies avant le coucher, et l’office des lectures pendant la journée).

Quelques ressources :

Vous trouverez ici une introduction claire sur les psaumes.

Sur le site des dominicains de Lille, psaume.retraitedanslaville.org, vous pouvez les écouter lus par des comédiens sur un léger fond musical.

Ici, vous trouverez un classement des psaumes par thème, selon votre humeur du jour !